Quand envie-de-lire rime avec envie-de-rire !

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 1533 (3 par jour)
En débat

Quand envie-de-lire rime avec envie-de-rire !


Quelques informations attrapées au vol dès ce matin sur une onde radiophonique tout ce qu’il y a de plus sérieux :

  • 1 - Mise en vente aux USA des Google glass, les fameuses lunettes connectées. L’annonce est offerte avec, à l’appui, quantité d’exemples sur le bien-fondé d’un tel outil : très net apport dans le cadre chirurgical puisque le praticien pourra être connecté en permanence durant l’acte… intérêt indéniable, également, pour le touriste amateur de culture : histoire de la Tour Eiffel sur l’oeil droit en synchrone avec la vue du momument à l’œil gauche… D’autres applications ont été vantées, j’en passe et pas des moindres !

 

  • 2 - Les membres du GIEC viennent de livrer leur rapport sur les changements climatiques : si nous voulons limiter à deux degrés le réchauffement, il va falloir sérieusement baisser les gaz à effet de serre. Il n’a pas été dit que, dans Le meilleur des mondes, il pouvait être possible d’éviter le réchauffement : jeu sur les mots ? Face à une telle préoccupation, les experts ont quelques solutions : une course poursuite est engagée pour l’invention génétique d’une nouvelle race bovine ; nos bonnes vaches, de par le fonctionnement de leur appareil digestif, étant responsables d’une quantité impressionnante de production de méthane : qu’on se le dise, ce n’est pas du vent ! Rien de nouveau sous les tropiques me direz-vous mais l’urgence de la prise en charge de ce syndrome masticatoire est telle qu’en attendant la fabrique de ces précieux ruminants (avec lesquels nous serons nourris…), il va être proposé d’équiper les races actuelles d’une sorte de sac à dos récupérateur de gaz.
    Voyant d’ici l’image de nos éleveurs locaux tenus d’affubler nos parthenaises d’un tel accoutrement, j’avoue ne pas avoir réussi à réfréner une belle envie-de-rire !

 
Ne m’attendant pas, non plus, à ce que le 1 - soit repensé pour servir la cause du 2 - j’ai changé d’ondes pour tomber dans un registre nettement moins sérieux : radio Nostalgie…
Qu’on me pardonne cet acte d’irresponsabilité civique ! Info diffusée à ce moment-là : mise en gondoles de la dernière compilation des chants de Pierre Perret [1].

Et, illustration à l’appui, est lancée le célébrissime Lily [2] :
"On la trouvait plutôt jolie, Lily […]
(-> que de futilité !)

Mais pour Debussy en revanche
Il faut deux noires pour une blanche
[…]
(-> et si le langage musical était plus parlant qu’il n’y paraît ?)

Mais dans ton combat quotidien, Lily
Tu croiseras quelqu’un de bien, Lily
Et tout ce qui naîtra un jour
Aura la couleur de l´amour
Contre laquelle on ne peut rien."

(-> dernier couplet légèrement modifié)

Personnellement, l’envie-de-rire s’en est trouvée calmée et là voilà transformée en essai-d-écrire…

En ce lundi ensoleillé, bonne journée à tous,

Proposé le 14/04/2014 par Lisbelle.


A suivre au gré des suggestions des lecteurs.
Nous écrire (cliquez ici), pour publier vos commentaires, suggestions et compléments.
le 15 avril 2014 par Envie De Lire