Orthographe… Sms - Texto - Twitt - Tweet et Réseaux sociaux

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 1484 (1 par jour)
En débat

Orthographe… Sms - Texto - Twitt - Tweet et Réseaux sociaux


Définitions :

  • « Le langage SMS est un sociolecte écrit qui modifie les caractéristiques orthographiques voire grammaticales d’une langue afin de réduire sa longueur, dans le but de ne pas dépasser le nombre de caractères autorisé par les messages SMS, ou dans le but d’accélérer la saisie de l’énoncé sur le clavier numérique d’un téléphone. »
  • Twitt - Tweet « Court message comportant 140 caractères maximum … posté sur un site de microblogage pour délivrer les informations en temps réel »

Quelques liens pour parcourir le sujet… A chacun(e) son envie de lire pour forger son avis et sa pratique.

  • Langage Sms
    • « On peut apercevoir déjà la naissance du même système d’abréviations dans les salons de discussion du Minitel.… L’abréviation remonte au développement de l’écriture (voir les codes scribes, les pièces de monnaie, etc.), mais à l’ère des communications modernes, rapides et populaires elle est ébauchée dans les télégrammes (le « style télégraphique ») ou encore les petites annonces facturées à la lettre. »
  • L’écriture SMS est-elle réellement un danger pour l’orthographe ?
    • « La professeure, Danièle Manesse, constate bien que le niveau d’orthographe est beaucoup plus faible aujourd’hui qu’il y a vingt ans. Cependant, selon elle, ce constat ne résulte pas de l’arrivée du SMS mais plutôt de l’arrêt de la dictée dans certaines écoles primaires, du peu de lecture effectuée et des programmes scolaires multidisciplinaires trop remplis. »
  • Orthograve… Le Monde
    • « Ainsi, le partisan de l’orthographe réformée, celui de l’orthographe traditionnelle, l’amateur de novlangue écranique ou encore celui pour qui La faute d’orthographe est la langue maternelle, comme l’avance le titre du roman de Daniel Picouly (Albin Michel), cohabitent sur le »www« , dans un hétéroclite brouhaha.… Et, »puisque l’erreur est humaine, quoi de mieux qu’un robot pour vous aider ?« , explique @BEOTIEN »
  • Internet : nouveau laboratoire littéraire ?
    • « De l’onomatopée en passant par les anglicismes, le monde des lettres sur Internet connaît d’incessantes agressions qui secouent les amoureux de l’orthographe. Ainsi, l’univers des accros aux réseaux sociaux fourmille d’une syntaxe rapide, malhabile ou créative, c’est selon. »
  • SMS et orthographe : le mariage impossible ?
    • « l’inquiétude n’est pas dans l’anglicisation du vocabulaire mais plutôt de sa disparition au fil des textos. Dans un monde numérique où les normes basiques de la grammaire et de l’écriture ont disparu, il y a parfois de bonnes raisons de craindre le pire. »
  • « Les fautes empêchent rarement la compréhension »
    • « Il y a actuellement un mouvement de simplification de l’orthographe extrêmement profond, contre lequel il est difficile de lutter.… Les jeunes écrivent largement en phonétique, car on entend le son de 80 % des lettres dans notre langue… »
  • Quand le langage SMS envahit les copies du bac
    • « pour la plus grande surprise d’un correcteur, la Symphonie inachevée de Schubert s’est transformée en symphonie « inHeV » dans une copie du baccalauréat.… Les élèves ont tendance à couper les mots au petit bonheur, confirme Jean-Paul Brighelli, normalien, agrégé de lettres. C’est aussi l’héritage de l’abandon progressif de la dictée au collège depuis une quinzaine d’années. » »
  • Ados, SMS et orthographe….
    • « ’avec le développement d’Internet et le détournement des téléphones portables via les SMS (Short message service pour les non initiés), nous n’avons jamais autant écrit…. Bien sûr ce sont surtout les jeunes (97% des 12-17 ans envoient des SMS … mais 69% des 40-59 ans écrivent aussi. Et pour les ados ce ne sont pas moins de 60 SMS hebdomadaires…. il fallait bien inventer un « langage écrit » qui soit économe en signes donc aussi en temps. »
Voir en ligne : Rejoignez la liste de discussion Envie De Lire
le 16 janvier 2014 par Envie De Lire
modifie le 16 janvier 2014