La peinture est une écriture libre à chacun d’entre nous, c’est le fait même de l’existence - Bernard Sourisseau - Peintre Paysan

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 1748 (2 par jour)
En débat

La peinture est une écriture libre à chacun d’entre nous, c’est le fait même de l’existence - Bernard Sourisseau - Peintre Paysan

Ce qui me guide ce sont les couleurs en général . La peinture est une écriture libre à chacun d’entre nous, c’est le fait même de l’existence .
Alors voilà, doué à rien de particulier, je m’autorise ce voyage d’artiste autour du soleil ; sur cette terre, en essayant de privilégier les rencontres avec les gens dans ma ferme où je suis agriculteur un peu comme un ancêtre !
- Bernard.  
Heureux de recevoir les visiteurs dans notre atelier de peinture. Bernard sera content de présenter ses dernières créations ! Goûter offert et entrée gratuite ; promenade a la ferme avec l’association( bienvenue a la ferme ). - Martine.
Bienvenue à la ferme - 26-27 Avril 2014 - La Niquetière - La Petite Boissiere (79700) Deux-Sèvres  
Dans un article du Courrier de l’Ouest « Sa peinture, un produit de la ferme » le journaliste C.Desbois évoquait : « En 1988… Lui, le paysan-éleveur, syndicaliste de surcroît, osait sortir des schémas habituels pour exposer ses toiles… Aujourd’hui, toujours éleveur… le peintre-paysan… a intégré son art dans un Contrat territorial d’exploitation.… Cet autodidacte a trouvé la confiance dans son art.… Aux iris de ses débuts, ont succédé des paysages plus maîtrisés, des natures mortes surtout, où l’éclat des couleurs moins violentes et plus tendres, révèle aussi un coeur moins inquiet… »


Commentaires
 
Pensez à partager vos commentaires sur la peinture de Bernard Sourisseau, pouvant nourrir l’Envie de Lire … - Nous écrire en cliquant ici.

Sam, 19 Apr 2014 00:50 de Michel L…
Un regard extérieur mais néanmoins amical sur la peinture de Bernard, est-il opportun ?

J’ai vraiment aimé la peinture naïve-je veux dire sensible, spontanée, ingénue, intelligente- de Bernard en ses débuts, au temps où il descendait de sa moissonneuse-batteuse pour peindre un coquelicot. Il y avait dans son trait quelque chose d’indicible qui me parlait.

Aujourd’hui, Bernard, suit des cours de peinture, se déplace en ville, expose dans les salons et ne rate pas une occasion de discuter son art.

Sa peinture colle dorénavant à l’actualité et quelque chose s’en est allé avec une certaine idée de la nature que révélait son pinceau.

Quelle leçon en tirer ?

Que ce qui était bien hier, s’efface pour laisser place, aujourd’hui à du vide ? Oh que nenni !

Tout simplement on dira que ce n’est pas pareil et que la nuance vaut le coup d’œil intérieur qui, jamais, ne juge, mais cependant nourrit une vision.

Michel

« Les chefs-d’oœuvre ne sont jamais que des tentatives heureuses. » - George Sand .

Sam, 19 Apr 2014 09:10 de Jacques C…
Autour de la « nuance »

  • esquisse des traits / formes
  • mélange / superposition des plans
  • douceur des traits, même sur des formes rectilignes
  • homme, vase, fleur

Haut de Page




le 18 avril 2014 par Envie De Lire
modifie le 20 avril 2014