Discuter… est-ce un exercice narcissique ? Félix Guattari

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 1516 (3 par jour)
En Débat

Discuter… est-ce un exercice narcissique ? Félix Guattari

« Discuter est un exercice narcissique où chacun fait le beau à son tour : très vite, on ne sait plus de qui on parle. Ce qui est très difficile, c’est de déterminer le problème auquel telle ou telle proposition répond. Or si l’on comprend le problème posé par quelqu’un, on n’a aucune envie de discuter avec lui : ou bien on pose le même problème, ou bien on en pose un autre et on a plutôt envie d’avancer de son côté. Comment discuter si l’on n’a pas un fonds commun de problèmes et pourquoi discuter si l’on en a un ? » - Félix Guattari - (Citation proposée par Giranfile autour de « Pas de discussion, filez ! »)

NB : Avant de parcourir les quelques repères incomplets, suggérés ci-dessous (fruit d’une discussion entre quelques personnes - nom ou surnom), il est utile d’apprécier la citation au regard du parcours de son auteur : Revue Chimères (nombreux liens à suivre) - Wikipedia - Qu’est-ce que l’écosophie ? - France Culture - Sur Facebook.
La définition des mots Discussion et discuter ; les citations en fin d’article viendront compléter, en vis-à-vis et dans la diversité, l’appréciation de chacun(e).


Explorations
1- « Exercice narcissique où chacun fait le beau à son tour  »
  • Oui pour celles et ceux autojustifiant, de manière habile et plus ou moins cachée, leur utilité sociale ou mercantile… en croyant adorer les veaux d’or (numérique ou non).
  • Non à l’évidence si l’on observe l’aspiration à la démocratie… pouvant coûter la vie en nombre de pays.

 
2- « Déterminer le problème auquel telle ou telle proposition répond »

  • Oui difficile si les participants jouent l’embrouille… en particulier dans des échanges où l’intellectuel, le discours de sachant priment… Pour Giranfile : « Chacun manie le verbe avec maestria et s’en donne à coeur joie, loin, si loin, à des parasanges de la vallée des mortels où le pauvre hère qui vous écrit essaye de s’exprimer ou de respirer comme il peut ! »
    Tout tient probablement dans la différence de vocabulaire ou de son usage entre les participants. Oui encore dans les situations de grandes tensions entre gens qui justement, ne vivent pas les mêmes tensions…
  • Non, lorsque les participants s’écoutent et se respectent : l’enjeu est bien la capacité d’attention à l’Autre.

 
3- « Comprendre ou pas le problème posé par quelqu’un »
Est bien aveugle celle ou celui qui refuse une discussion en prétendant un sujet / problème clos… L’homme ne redécouvrant jamais rien, ou si peu de choses… il aurait dû arrêter de discuter depuis des lustres.

 
4- « Avoir ou pas un fonds commun de problème »
Bien plus intéressant dans la citation… qui induit dans l’un ou l’autre cas la discussion entre gens loyaux envers l’Autre et surtout exprimant le désir de paroles ……

 
5- Faut-il dire… STOP à la discussion ? comme le suggère Giranfile
Surtout pas… y compris parler pour ne rien dire :). Sinon quelle frustration de notre jeunesse et des twitteurs et twitteuses avérés !

 
6- Le non précisé dans la citation
Sans exhaustivité : le rôle des « bien pensants » ou du « discours dominant »… la faculté ou non de prendre la parole, de formuler son langage par écrit, de déployer une gestuelle… l’usage de la glose ou des mots porteurs… les effets de groupe… le rythme d’une discussion pouvant induire des « décrochages » d’attention ou d’intérêt, du brouhaha inaudible… le contexte (lieu, support, moment, intensité) de paroles… l’enjeu personnel et (ou) collectif (débat, négociation, validation / décision)… la faculté à l’esprit critique…

 
Discussion : Hier, Aujourd'hui, Demain…
Hier
La discussion vivait au rythme des proximités physiques : famille, café, place de village, chemin faisant… Elle se forgeait principalement de visu (oral et gestuelle), ou par le courrier… donc l’écrit… et peu à peu par un oral « dominant » avec le téléphone.

 
Aujourd’hui
Avec les réseaux sociaux à 140 caractères ou avec des clics « j’aime », il est bien facile, tentant pour chacun(e) de « rajouter une couche »… sans guère se soucier de l’apport réel à la discussion.
Selon Libelle : « Le net favorise les relations entre des personnes qui n’ont pas la moindre idée de l’expression de leur visage, qui ignore la tonalité du timbre de leur voix, qui ne peuvent supposer l’intensité de leur regard.. ».

 
Demain
La discussion se fera de plus en plus avec des objets communicants du quotidien via des interfaces numériques, tactiles, sonores, gestuelles…
L’enjeu restera la dimension humaine dans la discussion précise Libelle ; « de telle sorte que le virtuel, l’écran de l’ordinateur ne soient pas la seule toile de l’inter-dire. »

 
Constantes
Le silence fait partie de la discussion.
Chacun(e) est libre de participer ou non selon les règles fixées.
Il est facile de quitter une discussion, soit par accord avec le problème en discussion, soit en posant un autre… nécessitant une autre discussion… soit en considérant peu intéressant un monologue ou encore parce que la discussion n’est qu’un piège.

 
A propos de l’Inter-dire
Selon Libelle : « N’y aurait-il plus d’espace où il soit possible de s’inter-dire ? Ne peut-on concevoir d’échanges suffisamment ouverts, suffisamment tolérants, pour qu’ils permettent à celui qui, n’ayant rien à dire dans l’instant T, soit néanmoins présent ? à celui qui ayant du mal dans une prise de parole publique recherchera un cadre plus intimiste ? à celui qui aura développé un autre moyen de s’exprimer et qui portera la discussion par d’autres canaux (cf milieu artistique) ? à celui qui a juste envie d’être là pour ne pas être seul mais qui préparera le café pour faciliter la poursuite de la discussion ? à celui qui offrira ne serait-ce qu’un sourire ? Autant d’occasions d’une envie de partage pour l’envie-de-lire autour d’une table de façon à nous connaître et ainsi faciliter des espaces de discussion. »
Pour Giranfile : Faut-il discuter d’une pensée sans langage ?… Ouvrir les vastes perspectives de la liberté aux esprits.

Paradoxe pour certains… le numérique est rempli de parler de vie, comme de silences… débouchant bien souvent sur des occasions de rencontres de visu autour d’un café… d’une mousse (expression usité par plusieurs participants des réseaux virtuels pour inviter à une rencontre de visu autour d’une bière).

Haut de Page


Autres citations sur la discussion ou en rapport
  • Contexte
    « Une discussion n’est vraiment possible qu’entre gens qui sont du même avis. » - Gérard de Rohan Chabot.
    « Dans une discussion, le difficile, ce n’est pas de défendre son opinion, c’est de la connaître. » - André Maurois.
    « Si l’on veut qu’un livre dise quelque chose d’intéressant, il faut qu’il provoque la discussion autant que l’accord. - Léon Brittan.
    « Une discussion est impossible avec quelqu’un qui prétend ne pas chercher la vérité, mais déjà la posséder. » - Romain Rolland.
    « Dans toute discussion, le plus délicat est toujours de faire la différence entre une querelle de mots et une querelle de fond. » - Bertrand Russell.
  • Modalités
    « Le langage des yeux. Quel doux dialogue, quelle merveilleuse cascade d’idées, dites dans le silence.«  - Serge Côté.
    « Tout l’art du dialogue politique consiste à parler tout seul à tour de rôle. » - Frossard.
    « Dans les discussions, les injures sont les raisons de ceux qui ont tort. - Chamfort.
    « Deux hommes, s’ils veulent s’entendre, ont dû d’abord se contredire. La vérité est fille de discussion, non pas fille de sympathie - Gaston Bachelard.
    « Quiconque mène une discussion avec autorité ne fait pas preuve d’intelligence mais se sert simplement de sa mémoire. » - Léonard de Vinci.
    « Le pouvoir est une action, et le principe électif est la discussion. Il n’y a pas de politique possible avec la discussion en permanence. » - Honoré de Balzac.
    « Dans une discussion, vous avez toujours de votre côté des gens dont vous auriez préféré qu’ils soient de l’autre. » - Jascha Heifetz.
    « La mauvaise foi est l’âme de la discussion. » - Nestor Roqueplan.
  • But
    « Discussion. Moyen de confirmer les autres dans leurs erreurs. » - Ambrose Bierce.
    « Le but de la discussion ne doit pas être la victoire, mais l’amélioration. » - Joseph Joubert.
  • Effets
    « Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d’avis » - Oscar Wilde.
    « De la discussion jaillit la lumière » - Proverbe.
    « On parvient quelquefois à vaincre les gens dans une discussion, à les convaincre jamais. » - Rivarol.
    « A la fin d’une longue discussion, nous arrivâmes à conclure qu’au fond il n’y rien de plus particulier qu’une idée générale. » - Jules Renard.
    « Toutes les idées, toutes les phrases, toutes les discussions, toutes les croyances sont des rengaines. » - Guy de Maupassant.

Citations et Proverbes extraits : Le coin des mots et Evene.

Haut de Page




le 24 janvier 2014 par Envie De Lire
modifie le 24 janvier 2014