Dictionnaire : mot à lire… mot pour le dire…

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 1475 (2 par jour)
Actuatlisation en continu

Dictionnaire : mot à lire… mot pour le dire…

Définition
  • Sur Cnrtl - Cf aussi les citations proposées.
    « Recueil des mots d’une langue ou d’un domaine de l’activité humaine, réunis selon une nomenclature d’importance variable et présentés généralement par ordre alphabétique, fournissant sur chaque mot un certain nombre d’informations relatives à son sens et à son emploi et destiné à un public défini. »
  • Dictionnaire des Mots aux idées, des Idées aux mots - Larousse :
    • Sens  : « Explication, définition, légende »
    • Mot  : « Lexique, nomenclature, répertoire, thésaurus, index »
    • Livre  : « Encyclopédie, album, atlas, guide, portulan, almanach, annuaire, catalogue, indicateur ».
 
Formation du mot
  • Dictionnaire
    Empr. au lat. médiév. dictionarium (ca 1220 Dictionarius de J. de Garlande) dér. du rad. de dictio, onis « action de dire, propos, mode d’expression » ; suff. -arium. II dér. de I, par réduction à la 1resyllabe avec suff. arg. -o*.


Usages
Citations :
  • « Qui n’a rien à penser recourt au dictionnaire. » - de Elias Canetti - Extrait de Le Coeur secret de l’horloge.
  • « La pureté : un vieux mot pour lequel il faut déjà recourir au dictionnaire. » - de Etienne Rey - Extrait de la préface de De l’Amour de Stendhal.
  • « Un chef-d’oeuvre de la littérature n’est jamais qu’un dictionnaire en désordre. » de Jean Cocteau.
  • « Si les hommes comprenaient mieux les dangers que comporte l’emploi de certains mots, les dictionnaires, aux devantures des librairies, seraient enveloppés d’une bande rouge : « Explosifs. A manier avec soin. » » - de André Maurois .
  • « Le dictionnaire est la meilleure preuve qu’il est permis à l’homme de tout ignorer… » - de Jean-Marie Poupart - Extrait de Que le diable emporte le titre.

 
Envie de Lire :

  • "L’orthographe n’est pas tout et tu le sais bien !
    Ni les dictionnaires, d’ailleurs…
    Même si nous n’avons besoin de nous « servir » des « dicos » en permanence.
    Pendant un temps, je m’en doutais si mon amour pour les dictionnaires était une chose normale !
    Je les aime, oui. Quand on aime savoir, appris, comprendre, un chemin peut-être commencé par eux. Plus ils sont anciens, meilleur. Dans la littérature, dans la médecine, la philosophie, la botanique, un dictionnaire des symboles, c’est le must… Et s’ils sont imprimés en papier bible, et s’ils sont illustrés d’exemples pris de divers styles d’ornement, comme les enluminures, là, oui, c’est le chemin pour le paradis.
    C’est tellement agréable avoir un livre entre ses mains …
    Longue digression peut-être mais, à mon sens, bien significative, pour relativiser les choses sans pour autant négliger l’orthographe, comme apprentissage de la liberté."
    - Proposé par Michel Ligner.
  • « j’ajouterais volontiers à ce sympathique panégyrique du dico, auquel je me rallie, quelques éditions électroniques pour smartphones, au premier rang desquels Antidote. Eh oui, nos cousins canadiens ont un attachement à notre langue qui dépasse celui de bien des Gaulois ! Qu’on se retire sur une île ou qu’on grimpe au faîte d’un chêne pédonculé, c’est un vrai bonheur de disposer en tout lieu et à tout moment de cette petite merveille - ce qui ne rivalise pas avec le plaisir de caresser une reliure ou de tourner des pages, mais le complète et l’enrichit… » - Proposé par Jean-Pierre Quentin

 
Vu sur Internet :

Haut de Page

Pensez à nous faire partager vos suggestions sur « Dictionnaire » - Nous écrire en cliquant ici.



le 10 avril 2014 par Envie De Lire